FANDOM


Motivation-1-

Gisav48 mars 29, 2011 à 17:32 (UTC)Sujet de discussion 1 (la motivation):

Selon vous, est-il plus difficile de motiver les individus d'une organisation de nos jours qu'il y a trente ans? Justifiez votre réponse.


Caber258 février 24, 2011 à 03:39 (UTC)

Non je ne crois pas qu’il est plus difficile de motiver les individus d’une organisation de nos jours qu’il y a trente ans. Nous devons juste être plus innovateurs et nous adapter à la nouvelle génération Y qui cherche le défi avant l’argent[i]. Cependant, une enquête menée par Sibson Consulting explique qu’un sur deux individus de la génération Y sait ce qu’il doit faire au travail et se dit prêt à prendre les moyens pour y parvenir[ii]. En lien avec cette enquête, lors d’une mission en Afghanistan nous étions un groupe de 8 et nous devions opérer un poste avancé avec une compagnie de l’armée nationale afghane (ANA). Un poste avancé est laissé à lui-même et doit effectuer toutes les tâches opérationnelles ainsi que d’entretien du poste. Notre équipe savait entraîner pendant des mois ensemble. Cependant nous n’avions pas vécu ensemble et faire les tâches d’entretiens. Après une semaine en théâtre, j’ai du faire une réunion avec, mais 7 gars pour déterminé des tâches d’entretien du camp, car les individus de mon équipe ne voyaient pas les tâches à faire. En plus de déterminer les tâches j’ai créé un horaire avec des responsables de chaque tâche en m’incluant dans ces tâches, car nous vivons tous ensemble et tout le monde doit mettre la main à la pâte. Sur cet horaire les individus avaient une journée de congé de tâches par 6 ou 7 jours, mais restaient toujours prêts en cas d’attaque sur le camp. Ce système a motivé mes individus et a augmenté leurs rendement.





J’ai réalisé en travaillant avec des individus de la génération Y, nous devons bien les encadrés et bien leur expliqué ce qu’on attend d’eux. Avec le système que j’avais trouvé tout le monde était heureux ils pouvaient faire leurs tâches quand il le désirait et de la façon qu’il le voulait. Je faisais que contrôlé le tout et mentionné les points positifs ainsi que les points à améliorés. Parfois on peut apprendre de ces jeunes, notre façon de faire n’est pas toujours la meilleure.



Christian Doucet février 25, 2011 à 16:09 (UTC)



[i] Comportement humain et l’organisation 4e édition, chapitre 2 , page 34

[ii] Idib, chapitre 5, page 133

[iii] Dans mon livre à moi, Christian!!!

la motivation [1]ModifierModifier

Pour ma part, je crois que les personnes sont plus facile à motivé aujourd'hui qu'il y a trente ans. Il est vrai de dire que les nouveaux arrivé entre sur le marché du travail aujourd'hui avec beaucoup plus de qualifications et éducations qu'avant. Car la nouvelle génération connaissent leurs compétence et savent qu'est ce qu'il veulent et si cela n'est pas atteint, ils ne niaserons pas longtemps au sein de la compagnie. Par contre, est ce que ceci est un manque de motivation , je ne crois pas, ceci est lié à une connaissance de leurs acquis et de leurs qualifications académiques.

Lorsque des gens qualifiés et compétent entre dans une entreprise, ils connaissent d'entré de jeu ce que leurs qualifications et leurs connaissances peuvent donner à la compagnie et par la suite ils pensent à qu'est ce que la compagnie peut leurs offrir, ce qui était le inversé, il y a trente. Aujourd'hui la génération veut faire partie de la solution et non pas ëtre sur la banquette arrière.

Donc, lorsqu'ils se joignent à une entreprise, c'est que celle-ci joints leurs valeurs et leurs priorités, en leurs proposant une qualité de vie familiale et un emploi que chacun pourra se sentir utile au succès de l'entreprise.

J'aimerais ajouté que les styles de leadership ont beaucoup changé avec le temps et pour le mieux. Ceux-ci se sont ajusté à la nouvelle génération qui n'accepte pas d'être humilié devant autrui pour une banale histoire et ceci aide grandement à garder les gens motivés au sein d'une entreprise.

Donc en terminant, il est plus facile de motivé le personnel aujourd'hui car ceux-ci arrivent déjà motivé, par contre, il peuvent se démotivé rapidement s'ils se sentent inutile au succès de l'entreprise.



Gino Savard74.59.164.203 mars 29, 2011 à 17:23 (UTC) Gisav48 mars 29, 2011 à 17:32 (UTC)


Il est un peu cocasse de se faire poser cette question, car je n’étais pas très vieux trente ans passés. Il m’est difficile de comparer aujourd’hui avec une période qui me semblait orientée seulement sur le jeu. Par contre, il n’y a pas si longtemps les jeunes qui joignaient les forces canadiennes, organisation dont je fais partie, étaient très fébriles à la vie de groupe et au sentiment d’appartenance. Aujourd’hui, la différence majeure est qu’ils sont de moins en moins familiers avec cette approche.

Sans prétendre être un expert, je ne fais que constater que les générations changent constamment et que l’esprit de corps est de moins en moins propagé au sein des jeunes. La motivation est difficile à maintenir. Nous avons besoin en tant qu’organisation d’utiliser constamment des stratégies pour amener les jeunes générations à garder la motivation du départ.

Les jeunes sont soumis à des dépassements personnels dès leurs plus jeunes âges. Que ce soit à l’école ou dans les sports, la société leur demande constamment à se dépasser! Ils s’attendent de la même chose du marché du travail et dans leurs emplois. Les garder motivés passe constamment par les défis qui leur sont imposés. Plus ils confrontent, plus ils réussissent! Je crois que c’est la différence majeure entre les jeunes d’aujourd’hui et ceux d’hier.

Hier, nous allions chercher notre motivation dans le sentiment d’appartenance qui était basée sur des valeurs de vie du moment. Aujourd’hui, l’individualisme est omniprésent et la génération actuelle s’en trouve grandement influencée.

Par conséquent, la motivation au sein des entreprises est un outil de travail qui est crucial pour favoriser l’intérêt que ce soit dans l’embauche ou bien la rétention de main-d’œuvre prospère. Peu importe le rôle de chef au sein d’une entreprise, motivez constamment les individus et les aider à comprendre leurs fonctions est crucial pour obtenir la performance maximale des employés. Nonobstant les tâches à accomplir, il faut obtenir l’optimum de tous les membres si nous voulons demeurer compétitifs.

Nous devons donc leur donner la perception d’appartenance à l’entreprise. Le sentiment qu’ils font partie intégrante de l’organisation, et ce, constamment. La gratification engendrée par l’accomplissement du travail, est la source de succès nécessaire dans la motivation des employés de la génération d’aujourd’hui. Il faut être fier des défis que nous accomplissons, et ce, peu importe à quel échelon nous faisons partie.

Donner le sentiment du devoir accompli à l’employé est beaucoup plus difficile aujourd’hui qu’autrefois. Par contre, je crois fermement qu’ils ont des qualités autres que nous devons en tant qu’employeurs nous efforcer à comprendre et à utiliser pour le bien de l’entreprise et du développement d’une société meilleure. Au plaisir!

Éric (fier membre du groupe des perles)

Eric Saint-Pierre mars 1, 2011 à 19:18 (UTC)


De nos jours, la problématique à laquelle certaines organisations font face, n’est pas le manque de motivation, c’est de garder les gens motivés à travailler pour cette même entreprise. Pour se faire, le marché du travail a instauré des stratégies innovatrices afin de maintenir ces employés motivé. L’automatisation et la robotique, les systèmes flexibles de fabrication, les bureaux automatisés, la restructuration des processus d’affaires, la semaine de travail comprimée, l’horaire de travail variable, le partage de poste, le télétravail, le bureau virtuel et le travail à temps partiel. En comparant les conditions de travail il y trente ans et ceux d’aujourd’hui, je pense qu’il est plus facile motiver les gens en leurs offrant des conditions adapter à leur besoin.


Ceci étant dit, il faut comprendre que la motivation est le moteur qui nous pousse un individu à atteindre les objectifs, mais quelque part nous sommes tous responsables de maintenir notre motivation active à l’égard de ceux qui nous emploient. Que ce soit il y trente ans ou aujourd’hui, la motivation reste une des clefs du succès dans le travail. L’intérêt que les gens portent à leur organisation peut leur servir de source de motivation. Un des buts premiers du travail, est l’accomplissement de soi. En mettant cette façon de penser en application, tous pourront aller chercher une source de motivation propre à eux-mêmes qui leur permettra de s’épanouir dans ce qu’ils font. Alors, je ne crois pas qu’il est plus difficile de motiver les gens aujourd’hui, c’est la façon de faire qui a évolué afin de garder les gens plus motivés.



Boutch mars 2, 2011 à 20:08 (UTC)

Tout comme Éric, j'estime que les individus d'une organisation sont plus difficiles à motiver qu'il y a 30 ans, et ce, pour deux raisons.

Premièrement, le tôt de scolarisation de la population a presque doublé en 30 ans. En 2001, 20,2% de la population canadienne avait obtenu un diplôme d'études universitaire contre 11,7 % en 1981. (Statistique Canada. 2003) La population se scolarisant et se spécialisant de plus en plus, elle est également amenée à se questionner sur ses goûts et sur ce qu'elle aimerait faire de sa vie, puisqu'elle doit sans cesse préciser des choix lors de son cheminement scolaire. Il y a 30 ans, le métier avait d'avantage une relation à l'argent, à savoir combien tu veux gagner. Ainsi, avec les différents experts dans le domaine du comportement organisationnel comme Taylor, Fayol, Mayo et Maslow, les organisations se tournent d'avantage sur l'homme en tant que personne plutôt qu'en tant que ressource. Celles-ci sont conscientes des besoins de leurs employés et tentent donc d'augmenter leur rentabilité et leur rétention en augmentant leur satisfaction au travail. Les employés ont donc une idée précise du travail qu'ils veulent et des conditions de travail qu'ils souhaitent obtenir que s'ils ne sont pas satisfaits, ils savent qu'ils peuvent quitter, et aller voir ailleurs.

Deuxièmement, je crois donc que le souci principal n'est pas de motiver les employés à commencer leur travail, mais bien à y rester. La société dans laquelle nous vivons ne cesse de s'améliorer. Avec l'avènement d'Internet, les technologies de l'information et des communications connaissent un développement accéléré et les jeunes de la génération Y sont bombardés par l'immédiat, le tout de suite, le maintenant. Ils sont sans cesse stimuler par du nouveau, du neuf, du récent, et ils ont toujours besoin de nouveaux défis. Pour eux, donc, commencer un nouvel emploi est synonyme d'excitation. Toutefois, quand la routine s'installe, ils veulent aller voir ailleurs.

À force de se faire questionner sur ce qui les intéresse, et dans le contexte d'immédiat que représente la société de nos jours, je crois que motiver les individus dans les organisations est plus difficile, puisque l'argument du salaire ne compte plus. Il faut donc utiliser toutes sortes de stratégies de récompenses et de nouveauté pour garde ses employés, alors qu'il y a 30 ans, un tel problème ne se posait pas.

Jucoc2

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard